fbpx
Menu

Comment bien utiliser la Soude caustique?

17/04/2021

Salut et bienvenue sur mon blog Ryan Helse, Think on the good side. Si vous êtes nouveaux, nouvelles et que vous êtes à la recherche d’astuces pour confectionner vos savons maison en toute, téléchargez mon guide gratuit. Je l’ai écrit spécialement pour vous.

Maintenant, passons à ce pour quoi vous êtes ici : la soude caustique. Bon, je vous l’accorde, travailler avec de la soude caustique peut faire peur.  Et pour cause, c’est un produit qui peut être dangereux s’il est mal utilisé.  Malgré cela, la soude, également appelée hydroxyde de sodium, est un ingrédient essentiel à la fabrication du savon artisanal. 

Vous pouvez facilement en trouver dans le commerce sous différentes formes. Elle peut même être confondue avec d’autres produits portant la mention soude (donc il faut être bien faire attention).

Il y a de quoi être inquiet(e) n’est-ce pas ? Ne vous en faites pas, bibi est là pour vous rassurez et vous aider à manipuler la soude caustique avec soin.

Dans cet article nous allons voir ensemble : 

Allez c’est parti ! 

Qu’est-ce que la soude caustique ?

Comme vous le savez déjà, la soude caustique est aussi appelée hydroxyde de sodium, soit « NaOH ». Et non, il ne s’agit pas d’un prénom, mais bel et bien de sa formule chimique. 

Je vous donne cette info, car il est possible que vous retrouviez cette appellation sur le packing de votre soude caustique. 

Et puis, c’est toujours bon à savoir, histoire de briller lors d’un dîner…

Enfin, quand le confinement sera terminé.

Pourquoi devriez-vous utiliser de la soude caustique dans votre savon artisanal ? 

Je vous recommande vivement de lire mon article sur le processus de saponification, car il répondra à vos interrogations sur l’utilité de la soude caustique dans la fabrication du savon artisanal, fais maison.

En effet, quand on fabrique du savon, on utilise donc le processus de saponification.  

La saponification se crée quand on mélange un corps gras (huile, beurre, etc.) à une solution alcaline, dans notre cas : la soude caustique.

Mais une fois de plus, vous en saurez davantage en lisant mon superbe article sur la saponification => c’est par ici !

Après la saponification, reste-t-il de la soude caustique dans votre savon ? 

C’est une question qui a son importance.

Et pour cause, la soude caustique peut freiner celles et ceux qui souhaitent se lancer dans la fabrication de savon fait maison.

En même temps, je ne dois pas vraiment vous rassurer en répétant ô combien la soude caustique peut être dangereuse.

Et je vois déjà venir THE question qui fâche :

« Le savon est fabriqué avec de la soude, donc le savon est-il dangereux et corrosif pour la peau ? »

Je vous arrête tout de suite mes petits loups … il n’en est rien ! 

Si vous avez lu mon autre article et que vous avez bien fait attention au schéma sur la saponification, vous verrez que certes la soude caustique est présente au début du processus de saponification (corps gras + soude), mais que celle-ci disparaît à la fin de la réaction  (savon + glycérine).

La soude se transforme en savon et n’existe plus. 

Oui, c’est aussi simple que cela !

Elle ne peut donc pas faire du mal à votre peau. En revanche, les atomes de soude eux existent toujours, mais ils sont présents dans d’autres molécules, comme celle du savon.

Bien choisir sa soude caustique 

L’hydroxyde de sodium (soude caustique) se trouve le plus souvent sous forme de poudre ou de perles. Dans ce dernier cas, il faut ajouter un diluant pour que la soude se mélange aux huiles. Généralement on utilise de l’eau, mais d’autres liquides peuvent faire l’affaire. 

soude caustique micro perles

Il existe également de la lessive de soude. Il s’agit de la soude déjà diluée à des concentrations variables.  Sur la photo ci-dessous, elle est concentré à 30%.

lessive de soude

Dans le cas où vous utilisez de la soude en micro perle et que vous la versez dans l’eau, une réaction exothermique se produit. Cela génère de la chaleur, alors attention à vos petits doigts !

Si vous diluez la soude avec d’autres liquides que de l’eau, pensez à congeler votre préparation. À défaut, votre préparation risque de cramer et une mauvaise odeur risque de s’en dégager. Car la soude fait cailler les protéines et les sucres. Et entre nous, je doute que vous aimiez avoir un salon qui empeste l’œuf pourri ou autre ! 

Lessive ou micro perle de soude , avantages et inconvénients

La lessive de soude est idéale si vous commencez la savonnerie. Cela vous évite de dissoudre la soude vous-même dans l’eau. Vous passez donc cette étape, qui peut être une source de stress et d’inconfort lorsque l’on débute.

La soude en micro perle : permets d’avoir la main sur la quantité d’eau. Lorsque vous serez plus à l’aise, vous pourrez réduire la quantité d’eau dans votre préparation.

À ce sujet, pensez à télécharger mon guide pour créer vos savons artisanaux en toute simplicité.

soude caustique

Se protéger de la soude caustique

Maintenant, voyons quelques consignes de sécurité concernant la soude caustique. 

Vous devez certainement en avoir marre à ce stade, mais je ne vous le répéterai jamais assez : transformer des huiles en savon avec un alcalin très puissant est dangereux !

La soude a un pH élevé de 14, ce qui est le plus haut sur cette échelle. 

D’autant plus qu’un pH dit neutre est de 7 et non pas de 0, comme beaucoup le pense.

Et pour information, le pH de la peau lui se situe entre 5 et 6 alors que le citron par exemple est de 2.

Qu’est-ce qu’on risque si on est en contact de la soude ? 

Brûlure : en contact avec la peau vous pouvez être gravement brûlé, avoir des cicatrices ou des rougeurs. En cas d’éclaboussures dans les yeux vous pouvez êtes aveugle, et dans le cas où elle est ingérée elle peut provoquer la mort.

Vapeurs de soude : si vous utilisez des micros perle de soude et que vous les diluez dans l’eau, de la vapeur va s’en dégager. Ce n’est pas agréable pour les poumons et très toxique.

Comment travailler avec la soude caustique ? 

Autres précautions, car « sait-on jamais » :

Stocker la soude après préparation 

Respectez le délai de conservation : la soude caustique en micro perles se conserve 2

ans, passé ce délai elle risque d’être moins efficace. Elle est sensible à l’humidité (risque de paquets),  conservez votre soude caustique dans son bidon bien fermé.

Après préparation de celle-ci garder là à portée de main et laisse-la un peu refroidir avant de l’incorporer aux huiles.

En cas de contact, avec la soude que faire ? 

J’espère que cet article vous éclairera au sujet de la soude caustique. 

Bien qu’elle soit dangereuse, il ne faut pas en avoir peur ou être stressé(e). 

C’est un ingrédient indispensable pour la préparation de savon, il faut donc la maîtriser pour pouvoir faire de fabuleux savons. 

Et pour ce faire, nous passerons à la pratique dans un prochain article où nous verrons ainsi en détail l’utilisation de la soude caustique lors de la fabrication d’un savon que nous réaliserons ensemble !

N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous préférez la lessive en micro perle ou la lessive de soude. Pour ma part, je préfère préparer ma solution de soude. 

Si vous souhaitez avoir des astuces pour faire vos savons maisons, je vous invite à télécharger mon guide 5 astuces pour faire son savon artisanale sans pépins.

À bientôt.

Ryan Helse 🤎

Répands l'amour

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.