fbpx
Menu

Qu’est-ce que le processus de saponification ?

05/04/2021
comment fabriquer du savon maison ?

Hello,

Est-ce que vous connaissez la saponification à froid ?

Avez-vous envie de vous lancer dans cette merveilleuse aventure qu’est la confection de savon ?

Si la réponse est oui, vous êtes au bon endroit. Parce que le processus de la saponification à froid, c’est ça : fabriquer son propre savon !

C’est un peu comme faire de la chimie, mais en plus fun !

En effet, connaître le processus de fabrication du savon et ces principes scientifiques comme la saponification vous évitera de commettre des erreurs et vous aidera à élaborer vos propres recettes en toute sécurité.

Oublié et remplacé par le gel douche et la lessive depuis plusieurs années, le savon solide fait son grand retour dans nos salles de bains avec le retour au naturel et la conscience écologique. 

Mais concrètement qu’est-ce qu’un savon ? Et comment est-il fabriqué ? 

Dans cet article je vous explique tout sur l’art de la saponification et du savon fait maison.

Qu’est-ce qu’un savon ? 

Non, je ne plaisante pas. C’est une vraie question !

Est-ce que vous vous êtes déjà posé cette question un jour ?

Le savon fait partie intégrante de notre quotidien, mais savez-vous comment il est fabriqué ? 

Ne vous inquiétez pas, il n’y a rien de compliqué.

Pour créer un savon, on utilise une réaction chimique qu’on appelle la saponification. 

Pour faire simple, c’est quand on mélange un corps gras (triglycéride) avec de l’hydroxyde de sodium (soude caustique). Et ce qu’on appelle la saponification c’est l’instant où le corps gras réagit à la soude caustique. Avec ce résultat, vous obtenez un savon contenant en petite quantité de la glycérine.

Voici un schéma résumé de la réaction de saponification pour plus de clarté.

Le schéma de la réaction de saponification : du gras + de la soude donnent du savon (et de la glycérine)

Les ingrédients de base pour un savon de qualité

Comme on l’a vu un peu plus haut, pour que votre  savon soit bien saponifié, vous aurez besoin de plusieurs ingrédients, dont 3 indispensables à la saponification.

Le corps gras 

Sachez que toutes matières grasses peuvent être saponifiées. 

Il existe de nombreuses huiles, beurres, corps gras végétaux ou animaux qui peuvent être utilisés pour la confection d’un savon. Lors de l’élaboration de celui-ci, il est fortement recommandé d’utiliser plusieurs huiles végétales pour son savon.

Attention toutefois à sélectionner des produits de qualité afin d’avoir bien évidemment des savons de bonne qualité. Ne prenez pas les produits du commerce vendus sous le nom « d’huile » (notamment les « huiles sèches » ou « huiles de monoï ») qui sont souvent constitués d’un tas de produits, sauf d’huile.

Le deuxième ingrédient et pas des moindres : l’hydroxyde de sodium

Également appelé soude caustique, c’est un élément essentiel de la saponification. 

En effet, c’est lui qui sera chargé de transformer les corps gras en savon.

Notez que son rôle est simplement de lancer le processus de saponification. Ainsi, lorsque le processus est fini, il ne reste plus aucune trace de soude dans le savon.

Alors, pas d’inquiétude sur ce fait.

Pas de panique !

Pour finir, le troisième ingrédient est l’eau

Bah oui, c’est tellement obvious que je suis certaine que vous n’y avez même pas pensé.

L’eau permet aux corps gras et à la soude de régir.

Certains savonniers expérimentés diminuent la quantité d’eau afin de réduire le temps de cure du savon. Mais on approfondira ce sujet dans un prochain article.

Saponification à froid ou à chaud, quelles différences ? 

Opter pour la SAF (saponification à froid), c’est avoir la garantie que tous les principes actifs des matières premières (huiles essentielles, pulpes de fruits, plantes, laits, etc.) soient préservés. Ce qui est bien entendu différent de la méthode pour le savon à chaud (saponification à chaud).

Le savon industriel 

La fabrication de savon à chaud est semblable à celle de la SAF à la différence que les huiles végétales utilisées sont chauffées à haute température afin d’accélérer le processus de saponification. 

Malheureusement, conséquence de cette méthode, les huiles perdent toutes leurs propriétés et vertus.

Le plus souvent les savons industriels manquent de surgraissage, ce qui favorise le dessèchement et décapage de la peau.

Le savon bondillons

Les bondillons sont des morceaux de savons composés principalement à partir d’huile de palme. Cette méthode de fabrication est également employée par les industriels pour la production de savons à grande échelle. Ces bondillons sont donc chauffés à température élevée. Le savonnier ajoute à la pâte de bondillons des parfums, des colorants, des huiles végétales et de la glycérine. Il sort ensuite des pains de savon lisses et parfaits à partir d’une extrudeuse.  

Ici avec cette méthode, les industriels les vendent comme étant des savons artisanaux alors qu’il n’en est rien. Ils sont bourrés d’additifs allergènes et sont souvent surexposés de soudes. 

En plus, l’huile de palme, comme vous l’avez sans doute entendu est une véritable source de destructions écologiques.

La saponification à froid

Durant le processus de SAF, les huiles ne sont pas chauffées. Ce qui permet de préserver les bienfaits des huiles dans le savon. 

Sur le blog, tu trouveras donc essentiellement des recettes de savons utilisant cette méthode. J’adore ce processus, car les savons sont de purs bonheurs pour la peau.

Ce que j’apprécie également dans ce processus, c’est qu’il y a plus d’huiles que de soude contrairement aux méthodes industrielles.  De plus, il est plus aisé d’ajouter du surgraissage entre 5% à 8% d’huile non saponifiée qui reste dans le savon. Ce qui permet de protéger et nourrir les peaux déshydratées.

Quelles sont les propriétés d’un savon ? 

Ce qu’on appelle les propriétés d’un savon sont les caractéristiques. 

Les propriétés découlent des huiles que l’on va ajouter dans la recette du savon. Généralement, afin d’avoir de nombreuses propriétés, on ajoute plusieurs huiles. 

Les principales propriétés auxquelles il faut faire grandement attention sont les suivantes :

Comment choisir son savon ? 

Si vous souhaitez expérimenter les savons solides, je vous conseille, si je peux me permettre, de vous diriger vers les savons à froid bio ou non. 

Si vous as la peau sensible, les savons surgras sont parfaits pour votre peau.  Vous verrez, vous ne pourrez plus vous passer des savons solides artisanaux. 

Prenez le temps également de scruter la composition et assurez-vous que les huiles végétales et la fabrication sont conformes. 

Pour vous donner une petite idée, voici un tableau récapitulatif :

Nous avons vu dans cet article comment fabriquer ton savon de manière théorique. 

Dans un prochain article, on va enfin mettre la main à la pâte et passer à la pratique !

Alors pour ne rien louper, pensez à vous inscrire à ma newsletter et/ou à me suivre sur Instagram (@RyanHelse), ainsi vous serez informé(e) dès que le prochain article sera en ligne.

Si vous avez des questions concernant la saponification, posez-les-moi en commentaire et je vous répondrais aussitôt !

Dans le cas où vous souhaitez vous lancer dans la fabrication de savon maison, mais que vous avez encore des doutes voici 5 bonnes raisons de fabriquer son savon artisanal maison.

Aussi, j’ai écris spécialement un guide pour fabriquer facilement son savon artisanal maison. Pour le télécharger, cliquer sur le bouton ci-dessous.

Ryan Helse 🤎

Répands l'amour

2 Comments

jOHANNE dit :

iNTÉRESSANT ! TON ARTICLE REND CLAIR CE QU’EST LA SAPONIFICATION À FROID. jE DÉCOUVRE TON BLOGUE: JE M’EN VAIS VITE LIRE TES AUTRES ARTICLES.

Vix dit :

Merci pour cette article complet et instructif 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.